Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/0f86c8f14041f2051e869c8ca8552c1f/web/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 77

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /home/clients/0f86c8f14041f2051e869c8ca8552c1f/web/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 87
Les drones taxi de Dubaï semblent avoir pris du retard - revolution4.org

Les drones taxi de Dubaï semblent avoir pris du retard

drones taxi de Dubaï

Il y a quelques mois, nous avions évoqué le projet commun entre la société Ehang et la ville de Dubaï de commercialiser un service de drones taxi dans le courant de l’été 2017. Les drones taxi de Dubaï semblent avoir pris du retard, ce qui, soyons objectifs, n’est pas réellement une surprise.

Néanmoins, le projet dubaïote n’est semblerait-il pas enterré et de nouveaux tests viennent d’être effectué. Cette fois, il ne s’agit pas du drone développé par le chinois Ehang, mais d’une solution germanique, le Volocopter.

Cet impressionnant engin équipé de 18 rotors électriques serait apte, selon ses concepteurs, à transporter 2 passagers à une vitesse de 100 km/h pendant 20 à 30 minutes. Cet appareil n’est pas à proprement parlé une nouveauté, son premier vol date déjà de 2013. Il est évident que le développement d’une telle solution ne se fasse rapidement.

La sécurité avant tout

La sécurité des drones taxi est bien entendu la première question que l’on se pose en évoquant l’idée d’utiliser ce type de transport. Les concepteurs assurent que tous les composants critiques de l’appareil sont redondants. L’alimentation des 18 rotors se fait à l’aide de 9 batteries indépendantes. Elles peuvent être rapidement changées et rechargées en 2 heures.

L’envergure imposante de 7 mètres nécessite la création de plateformes spécialement prévues pour son usage. Ces dernières seront certainement l’un des points importants de sécurisation des vols autonomes. Il ne sera possible que de se rendre que de A à B, contrairement à un hélicoptère traditionnel.

Daimler à bord

Nous ne sommes certainement pas encore prêts à voir de telles solutions dans les airs de nos villes. Dubaï utilise ces drones pour faire sa promotion et démontrer son avant-gardisme. Néanmoins, il reste encore différentes étapes techniques et surtout législatives avant de pouvoir monter (pour les plus téméraires d’entre nous) à bord de ces taxis volants.

Les concepteurs du Volocopter estiment que le transport de passagers interurbain et aérien pourrait représenter un quart de la mobilité d’ici 2030. Il est bien entendu encore trop tôt pour savoir si cela sera le cas, toutefois, certains investisseurs y croient. La jeune startup vient de lever 25 millions d’euros, avec la participation de plusieurs gros investisseurs dont le groupe Daimler.

En attendant de voir si ces prédictions se réalisent, le Volopter vol bel et bien. Il a récemment effectué des vols autonomes, mais sans passager pour l’instant, devant les autorités de Dubaï.

 

Charles-Emmanuel Deppierraz

Quelle est et quelle sera notre place à travers la révolution que nous vivons et que surtout nous nous apprêtons à vivre dans les années à venir? Convaincu comme de nombreux experts que la 4ème révolution industrielle provoquera de nombreux changements économiques et sociaux, Charles-Emmanuel Deppierraz à décidé de créer Revolution4, le premier média dédié à ce sujet. Revolution4 a pour objectif d'informer et sensibiliser les personnes qui se sentent concernées par leur avenir. Persuadé que la formation, le développement personnel et un regard objectif, mais également critique alimenté par une information et une observation régulière des mutations à venir, sont certaines des clés qui pourraient permettre de construire notre avenir et aborder ce dernier dans les meilleures conditions possibles.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply:

*