Même si aujourd’hui, ils ne représentent qu’une part minime du parc automobile mondial, les ventes de véhicules électriques vont inéluctablement augmenter dans les années à venir. Si l’offre actuelle reste encore limitée, tous les grands constructeurs ont pris conscience qu’ils devaient impérativement proposer ce type de produit. Mercedes vient par exemple d’annoncer en ouverture du salon de Francfort qu’ils commercialiseront 50 modèles électriques ou hybrides d’ici 2022. Ils ne sont bien entendu pas les seuls, de telles annonces ont déjà été faites par plusieurs de leurs concurrents. Les véhicules électriques engendreront de nombreux défis tant de par l’énergie permettant de les alimenter que du mode de consommation de la mobilité elle-même.

Poursuivre la lecture